• Les Fatals Picards
  • Ycare
  • Les Rois de la Suède
  • Deux (en chiffres)
  • Bonbon Vodou
  • Jacques et Jacques
  • H2ommes
  • Arnaud Maillard
  • Julie Villers
  • Jeanfi Janssens
  • Yannick Bourdelle e(s)t Robert Lamoureux
  • La troupe de Madame Arthur
  • Les Amis de Brassens


Seul en scène théâtralisé

Contact:
Sylvie Samson // 06 87 35 61 37

Robert LAMOUREUX
La plus grande vedette des anne?es 50 est de retour sur sce?ne !

Yannick BOURDELLE
incarne ce ve?ritable touche a? tout de ge?nie et nous re?ve?le la force d'un personnage, patrimoine intemporel a? pre?server.

De ses de?buts au music hall en 1949 a? ses nominations aux Molie?res dans les anne?es 90, on survole 50 ans d'une carrie?re aussi me?connue qu'exceptionnelle.
On y croise Sacha Guitry, Louis de Fune?s, Edith Piaf, Yves Montand ... s
On rede?couvre ses plus grands succe?s : " Papa, maman, la bonne et moi " , " La chasse au canard " ,
"La 7e?me Compagnie " ; des succe?s qui ont touche? une France que l'on ne disait pas encore " d'en bas " puisque c'e?tait la France tout court...

Note d'intention

Ge?nial pre?curseur du stand up d'aujourd'hui avec 16 000 repre?sentations en 50 ans de carrie?re, Robert Lamoureux est l'un des plus grands artistes du XXe sie?cle. Le myste?re perdure quand au fait que l’on ne parle pas davantage de lui aujourd’hui.

Ce spectacle, tel que je l’ai conc?u est un biopic d’un homme qui a su rester libre tout au long de sa carrie?re. Libre et prolifique puisque c’est e?galement plus d’une douzaine de pie?ces dont il fut l’auteur, et dont chacune des repre?sentations ont affiche?es « complet » durant des de?cennies.

Soutenu par l’INA, par Gaumont Pathe? Archives ainsi que par la famille de Robert LAMOUREUX, c’est un hommage since?re et au plus pre?s de la re?alite? que j’ai tente? de lui rendre. Agre?mente? d’anecdotes surprenantes, d’images d’archives, de souvenirs personnels, le spectacle est e?galement compose? de quelques textes originaux de Robert LAMOUREUX. Deux sketchs, deux poe?mes, une chanson, comme cela e?tait d’usage dans les spectacles de cabaret dans les anne?es 50.

Il me semble aujourd’hui indispensable d’e?voquer son nom quand on parle de patrimoine culturel franc?ais. C’est en ce sens que j’aime de?fendre mon intention de lui rendre hommage. Et quand on parle de patrimoine et d’histoire, c’est toutes les ge?ne?rations qui sont concerne?es, et dans son cas pas simplement celle dont la nostalgie est titille?e lorsque l’on e?voque un certain canard toujours vivant ... mais bel & bien la nouvelle ge?ne?ration qui aujourd'hui plus que jamais remplit les salles et supporte les humoristes et artistes e?mergents.